De nos jours, consulter quelques articles de blog fait partie de la navigation normale sur un site internet, personnel ou d’entreprise. C’est d’ailleurs devenu un élément attendu par les visiteurs pour définir le niveau de connaissances et d’expertise de la société ou de l’individu. Du point de vue de l’entreprise, un blog, c’est une main tendue vers les clients et prospects. L’ouverture d’un dialogue en leur faisant part de vos intérêts, de votre expérience, des nouvelles pertinentes, etc. Un blog, c’est un outil simple et à valeur ajoutée.

Quel est l’intérêt premier d’un blog ?

L’intérêt d’un blog est de pouvoir fournir de l’informations en ligne sous la forme d’un journal, d’offrir aux lecteurs une plateforme pour réagir et interagir sur la base des articles publiés et de fédérer une communauté d’utilisateurs, de prospects et de simples visiteurs qui porte un potentiel important votre notoriété. Un blog donne la possibilité pour son administrateur de poster des informations, son avis, ses connaissances, … Et pour les visiteurs de commenter !

Un moyen donc de relier les individus entre eux à travers des échanges, des partages de connaissances. Et ce hors des réseaux sociaux. Et, surtout, sur votre propre site. Non seulement une opportunité de générer du trafic mais aussi des ventes – puisque le chaland est déjà sur votre domaine.

Communiquer et faire parler de son activité sur un blog constitue un excellent moyen de commencer à communiquer à moindre frais et avec un impact potentiel important. Certes, construire une audience et une communauté demande un peu de temps et d’effort mais – vous l’avez remarqué, je ne l’ai pas cité – pas nécessairement d’argent. Eh oui, on ne parle pas campagne publicitaire payante ici.

Définissez le nom de votre blog

Ce n’est pas toujours le plus facile – ou nécessaire. Sur votre site d’entreprise, votre blog peut s’appeler « blog » …. Toutefois, il est possible également de créer un site satellite voire un blog complètement indépendant pour toucher une audience plus large ou ne pas limiter votre ligne éditoriale. Alors faites remuer vos méninges (« brainstorming » avec vos amis, collègues, etc.) mais si vous voulez générer du trafic, choisissez un nom de blog qui commence par une des premières lettres de l’alphabet. Vous obtiendrez ainsi plus souvent une bonne place sur les « blogrolls » car ils sont par défaut par ordre alphabétique. N’hésitez pas, non plus, à lier votre blog à vos réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn ou Twitter afin de permettre aux lecteurs de votre blog de vous contacter facilement et bénéficier d’une validation « sociale ». A noter que vous pouvez également créer des réseaux dédiés pour coller à une approcher « indépendante ».

Choisir le moteur de votre blog

Il existe de très nombreux moteurs de blogs sur la toile. Le plus efficace, c’est de les consulter. Vous pourrez les tester en visiteur ou en administrateur et en version gratuite, le plus souvent, ou payante. A noter, cependant, qu’un moteur comme WordPress représente un bon tiers, voire plus, des sites et blogs présents sur le net. A l’image d’un Google, c’est une position à ne pas négliger vu que WordPress est relativement bien optimisé pour du référencement et, également, plutôt bien sécurisé et bénéficie de mises à jour régulières.

WordPress existe en version gratuite (et simple d’usage, wordpress.com, et en version hébergée, ouvrant un monde d’opportunités mais également un peu plus de complexité, wordpress.org). Au-delà, de WP, vous pouvez regarder du côté de Medium, de Wix, de Ghost etc, etc.  Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.

Quid du choix d’un hébergeur ?

Le choix d’un hébergeur dépend du coût car certains hébergeurs sont gratuits, des fonctionnalités offertes, de l’interface et du support offert. Un hébergeur est nécessaire si vous optez pour un site hébergé, type wordpress.org. Pour ouvrir un compte chez un hébergeur de blog, il vous suffit habituellement de remplir un formulaire d’inscription, de payer et … voilà ! Rien de plus simple !

La partie complexe commence quand il s’agit d’aller tâter du code et de l’administration de base de données dans l’interface administrateur.

Pour publier votre blog, si vous n’avez pas de connaissances techniques, assurez-vous de passer par un hébergeur – ou une agence – qui puisse prendre en charge cette démarche.

Sinon, suivez les recommandations et/ou vos connaissances.

Publiez vos articles de blog

La publication d’un blog se fait relativement simplement. Un simple clic (ou presque) suffit pour poster une note (après l’avoir écrite, ne rêvons pas), une image, une photo, une vidéo.

Notez également qu’un contenu régulièrement mis à jour sur un blog permet d’attirer plus de visiteurs. Votre blog sera mieux positionné sur les moteurs de recherche comme Google, Bing et autres si les contenus changent à chaque fois qu’un robot fait un passage. Un contenu actualisé le propulse sur les moteurs de recherche et donc en face des internautes.

Au passage – et pour finir -assurez-vous de donner à vos lecteurs la possibilité de commenter, partager, interagir en général. La lecture, c’est bien, l’engagement, c’est mieux.

Qui dit engagement dit interaction. Et qui dit interaction dit action et « Call to Action », lié au processus de vente et de capture des prospects.

Appeler
Y aller