Le dropshipping, ou livraison directe en français, est une forme d’e-commerce où le vendeur ne fait que servir d’intermédiaire entre le fournisseur et le client. En d’autres termes, le vendeur propose des produits sur son site internet sans avoir de stock et transmet les commandes des clients aux fournisseurs qui leur livrent directement les produits. Cette méthode un peu atypique possède bien des avantages… Mais aussi bien des inconvénients. Nous allons peser le pour et le contre.

 

 

Les avantages du dropshipping

 

Les avantages du dropshipping sont importants. En effet, le vendeur n’a pas de stocks à gérer. Aucun frais de logistique, pas besoin de s’occuper des livraisons… Ce sont des avantages considérables, notamment si vous vendez des produits encombrants. Vous n’avez pas besoin de locaux pour exercer votre activité. Vous vous libérez de nombreuses tâches coûteuses en temps et en argent. Ce temps gagné vous permet de vous concentrer uniquement sur la partie e-commerce.

En résumé, vous n’avez plus qu’à vous occuper du côté publicitaire, du référencement de vos produits…  Cela vous permet en outre de vendre une palette bien plus large de produits que si vous les livriez vous-même.

A ce stade, le dropshipping pourrait paraître comme étant une solution miracle. Vous vous débarrassez de nombre de tâches coûteuses, et s’ouvre à vous la possibilité de réaliser un chiffre d’affaires bien plus important. Mais comme le dit l’adage, si cela semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est probablement…

 

Les inconvénients du dropshipping

 

Les fournisseurs

 

Le problème majeur du dropshipping vient de son concept même. C’est votre fournisseur qui livre directement à votre client. Vous n’avez donc pas de contrôle sur la livraison du produit. Si vos fournisseurs sont des anges et que vous avez bâti une parfaite relation de confiance alors il n’y a pas de soucis mais dans les faits… Si vos fournisseurs n’accomplissent pas correctement, et parfois malhonnêtement, leur travail, c’est sur vous que ça retombe.

Certains peuvent se montrer peu précautionneux vis à vis de vos produits, et il n’est pas rare que votre produit arrive endommagé chez le client. Pire encore, certains ont recours à de la contrefaçon. Et si le client se plaint pour un produit, juridiquement c’est vous qui êtes en tort… Il en va de même si votre colis est arrêté par la douane. D’une manière générale, les risques juridiques sont importants en dropshipping… Faites attention.

Il arrive également régulièrement que les fournisseurs changent des pièces sans vous en avertir. De ce fait, le produit qui arrive chez le client n’est pas exactement celui renseigné sur votre site de e-commerce… 

Votre image de marque peut facilement se ternir à cause de ces désagréments. Vous ne pouvez pas non plus personnaliser le contenu de votre colis (rajouter un petit mot ou une petite décoration en période de fête…) Il est donc bien plus difficile de fidéliser un client via le dropshipping. D’une manière générale, offrir un service client de qualité via le dropshipping apparaît assez compliqué.

 

La concurrence

 

Le dropshipping permet de réaliser un chiffre d’affaires nettement plus élevé que la normale. La contrepartie, c’est que vous faites beaucoup moins de marges. La concurrence est très élevée et souvent très rôdée en référencement et e-commerce. Il faut donc que vous vous alignez sur les prix…

Vous pouvez aussi choisir de passer par une marketplace comme AliExpress ou EBay pour plus de visibilité et vous éviter d’avoir à gérer un site e-commerce… Mais ceux-ci prennent des taux de commission qui vont encore réduire vos marges…

 

Le stock

 

Ne pas avoir de stock à gérer est un avantage… Mais aussi un inconvénient. Votre fournisseur peut très bien se retrouver en rupture de stock alors que vous êtes en pleine campagne de publicité sur votre produit phare du moment… Et là, autant vous dire que vous êtes mal.

Dans les autres inconvénients à signaler, nous pouvons citer la TVA et les droits de douane qui peuvent être difficiles à gérer si vous importez de l’étranger. Aussi bien que l’insatisfaction des clients qui est particulièrement fréquente en dropshipping (à raison).

Nos conseils pour ne pas vous planter dans votre entreprise de dropshipping

 

Comme nous l’avons vu, le risque principal vient des fournisseurs. Il est donc primordial de les choisir avec le plus grand soin. D’établir une relation de confiance avec eux. Privilégiez les artisans et producteurs locaux si vous le pouvez. Pourquoi ne pas tester vos fournisseurs potentiels en leur passant vous-même une commande pour vérifier si la livraison est bien conforme avant de vous engager ? Cela peut être une bonne méthode pour tester leur fiabilité.

Si vous vendez des produits fragiles, évitez également les fournisseurs étrangers. Vendre des vases venant de fournisseurs chinois n’est pas ce qui est de plus sûr… Sans compter les délais de livraison, qui peuvent être très, très longs.

Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser différents fournisseurs pour la même catégorie de produit. En effet, si votre client décide d’acheter plusieurs de vos articles mais que ceux-ci sont livrés par différents fournisseurs, bonjour les frais de port…

Pour éviter de trop avoir à souffrir des prix agressifs de la concurrence des grandes enseignes, mieux vaut vous concentrer sur un marché de niche. Vous pourrez ainsi obtenir de meilleures marges en vous plaçant sur un secteur peu concurrentiel.

 

Quant à savoir si l’entreprise vaut le coup d’être tentée… Cela dépend. Cela dépend de ce que vous voulez vendre. Cela dépend si vous avez le tempérament et les qualités nécessaires pour réussir à surmonter les déboires liés à cette activité. Dans tous les cas, nous vous conseillons de réfléchir longuement avant de vous lancer.

 

A lire aussi : comment communiquer efficacement sur vos produits

Appeler
Y aller