Le marketing de contenu est la nouvelle diva du marketing digital. Il n’y a pas de doute à avoir; il est partout et les ¾ des entreprises indiquent utiliser des stratégies de marketing de contenu. Cependant, en jetant un oeil aux alentours, on se rend facilement compte du fait que la plupart ne l’utilisent pas à bon escient – ou de manière efficace.

1. Le re-marketing en croissance

Le re-marketing, de manière pratique, consiste à afficher des messages marketing sur les pages internet que visitent des internautes passes par votre site. Il s’agit de “suivre” vos visiteurs sur le web et afficher vos produits là où ils vont. De plus en plus d’entreprises pratiquent le re-marketing car les opportunités de conversion tendent à augmenter quand vos prospects voient – et re-voient – vos messages. Certes les clics vont commencer à diminuer après quelques répétitions des mêmes offres mais les internautes qui cliquent sur vos offres offrent un potentiel de conversion important.

2. Les articles “sponsorisés”

Les blogs restent un contenu prisé et payer des sites – ou blogueurs – pour que ces derniers postent des articles aidant à améliorer votre référencement et – ou – le positionnement de vos produits peut faire des merveilles. Il faut, cependant, se lancer dans la démarche avec sérieux. Le site ou blog doit avoir un certain degré d’autorité et une audience similaire – ou proche – de la vôtre, Cette méthode permet de vous positionner comme expert – ou site d’importance dans votre industrie – de manière plus rapide, par exemple, qu’en lançant un blog qui va demander un certain temps de croissance.

3. La personnalisation en forme de norme

Chaque client veut être unique de nos jours et le personnalisation est devenue le Graal du marketing. Certes l’on ne peut toujours pas personnaliser une expérience à 100% mais l’on se rapproche petit à petit de ces niveaux de marketing individualisé, d’échanges «face à face » avec les audiences.

A noter que 94% des marketeurs en entreprise considèrent la personnalisation comme un élément critique de leur marketing digital et crucial pour leur succès en général.

4. La recherche vocale continue de croître

La recherche vocale constitue désormais plus de 20% des recherches et continue de sa croissance. Un chiffre important, 71% des jeunes (18 – 29 ans) utilisent déjà la recherche vocale et cette génération constitue vos audiences futures. Nous évoluons vers un monde (digital) dans lequel les écrans perdent en importance. Et comme le langage parlé est relativement différent du langage écrit, cela suppose une remise en question et adaptation des contenus.

Moins de mots-clés et plus de phrases complètes (questions et réponses).

5. Des contenus réduits et visuels

La longueur moyenne d’un article a continué d’augmenter ces dernières années, pour des raisons de référencement, puisque des articles longs offrent de meilleurs résultats de recherche. Cependant, cette situation est amenée à changer, en particulier si votre audience est constituée de « millennials ». On parle d’attention réduite, de contenus consommés via les réseaux sociaux et d’attention portée aux éléments visuels.

On ne parle pas de révolution immédiate mais tout marketeur ne souhaitant pas se laisser dépasser devrait prêter attention à ces tendances et s’adapter à un paysage changeant dans le monde des contenus marketing digitaux.

Et ne pas hésiter à contacter Webulle pour plus de détails et une assistance stratégique personnalisée.

Appeler
Y aller