Ce texte fait suite à l’article que j’ai écrit au sujet de Lola et sa demande de stage au père noël, Lola qui va du coup rejoindre notre équipe à partir du mois de mai en tant que stagiaire (elle est en première année sup de pub).

Vous pouvez lire cet article et voir sa lettre de stage en cliquant ici.

J’ai décidé de l’écrire parce que nous recevons de plus en plus de demandes de stage, d’une part sans doute parce que comme toute entreprise qui se développe, WeBULLE acquiert une meilleure visibilité sur le web, mais d’autre part parce que beaucoup d’étudiants se rendent compte un peu tard qu’ils risquent de ne pas trouver de stage pour cette année.

Et pour certains il s’agit ni plus ni moins que d’un stage important à valider pour leurs études.

Même si évidemment en ce qui nous concerne chez WeBULLE il s’agit des métiers du web et de la communication, je suis persuadé que d’autres branches rencontrent le même problème.

Mais sans aucun doute, notre branche est l’une des plus solicitées, car elle regroupe de nombreux domaines d’activité allant du design au développement web en passant par la communication et la publicité.

Chaque semaine, nous recevons plusieurs dizaines de demandes de stage.

« Petite parenthèse » Je ne réponds plus aux e-mails de demande de stage. D’une part par manque de temps (croyez-moi ou non au début, je voulais vraiment répondre à tout le monde). D’autre part parce que les personnes qui postulent chez WeBULLE n’ont pas visité notre blog, car si elles l’avaient fait, elles auraient lu la demande de stage de Lola et donc n’auraient pas envoyé un e-mail mais un courrier original… « Fin de la parenthèse ».

J’ai donc décidé d’écrire cet article et donner ce conseil pour aider des étudiants à trouver un stage, tout en faisant prendre conscience à des indépendants que :

Il n’est pas nécessaire de posséder une structure de type SARL pour accueillir un stagiaire.

Tous les autoentrepreneurs et indépendants peuvent recevoir des stagiaires dans leurs équipes selon les mêmes conditions que n’importe quelle entreprise.

Très peu d’indépendants sont au courant qu’ils ont la possibilité d’accueillir des stagiaires.

Mon conseil est donc le suivant :

  • Si vous êtes en recherche de stage et que vous vous y prenez un peu tard, ne démarchez pas les entreprises qui ont une bonne visibilité sur internet. Vous allez perdre votre temps (et votre moral) à ne pas recevoir de réponses ou dans le meilleur des cas une réponse négative. Cherchez des professionnels indépendants et contactez directement des personnes et non des organismes. Pour la plupart, ils ne savent même pas qu’ils peuvent vous accueillir et souvent seront très contents d’être accompagnés. C’est donnant donnant, et l’étudiant aura de bien meilleures chances de faire profiter l’entreprise de ses compétences; plus une structure est petite, et plus l’apport d’une personne est important.
  • Si vous êtes travailleur indépendant, autoentrepreneur ou tout autre statut équivalent, pourquoi continuer à travailler seul alors que vous pourriez profiter des compétences d’un(e) étudiant(e) motivé(e) pour vous accompagner dans le développement de votre activité ?

Si je vous dis tout cela, c’est parce qu’il m’est arrivé la même chose. Mon tout premier stagiaire m’a contacté quand j’étais en autoentreprise, et est toujours à mes côtés, maintenant en formation en alternance, il est prévu qu’il rejoigne mon entreprise en tant qu’employé à la fin de ses études. 😉

Share This