On y est, fin août ! La douceur des vacances commence à se perdre dans ton esprit, et pour donner l’exemple aux enfants qui pullulent autour de toi, tu n’as pas d’autre choix que faire également ta rentrée des classes. Le retour est trop rude, ton corps et ton cerveau ne sont pas prêts pour reprendre le rythme soutenu du travail. Et si on avait la solution ? Nous t’offrons de quoi poursuivre tes vacances en toute impunité, c’est notre cadeau de rentrée !

Exit les mocassins !

Cela fait bien trop longtemps que tu n’as pas porté de chaussures à lacets, voire de chaussures tout court. Pour bien commencer la journée, arrête de pleurer devant ta paire de tongs seule et perdue dans ton entrée, et porte-les ! Le flip-flop dans le couloir amènera un brin de vacances dans les bureaux ternes. Si tu te sens d’humeur, il est possible de les assortir avec ton bermuda tahitien préféré.

tongs

Atelier cocktail

Alors que tu es au bureau depuis une bonne grosse heure, celle-ci te semble déjà de trop ! Oublie la pause-café de 10h, et installe un atelier « Sex on the beach » dans la cafétéria. Parasol en paille, cabane colorée et verres à cocktail à foison pour une ambiance 100% exotique ! Tu renforceras autant ton capital sympathie que ton alcoolémie. On dit banco ! Bon, après ton patron pourrait voir ce genre de scène à son retour, il faut donc être très doué en bluff…

cocktail

Pause déjeuner enfumée

Après un mois à déjeuner dehors sous les palmiers (ou sapins morts, certains ont une vie nulle), tu as envie de t’enfermer à la cantine avec Jean-Luc de la compta comme de te pendre à ta caravane de luxe. Alors pense à rapporter ton barbecue ! Saucisses, brochettes et patates pour tous, le trio gagnant d’une bonne rentrée ! Et si ton boss suspecte à son retour de pause vers 16h30 l’odeur, ce n’était qu’un exercice incendie, ne l’oublie pas. Ou alors, déjeune seule comme Bruce, c’est plus discret.

barbecue

Sieste productive

L’après-midi vient à peine de débuter que tu crains les escarts sous ton fessier. Bien top longtemps que tu n’avais adopté la position assise, se vautrer faisant plus partie de ton vocabulaire. Pendant que tout le monde semble amorphe tel un marcheur issu de Walking Dead, profites-en pour sortir ton hamac de poche. Tu l’accroches entre deux fauteuils de l’open space, ou bien autour du cou de tes deux collègues inertes, avec bien sûr ton PC sur les genoux pour te donner une contenance. Personne ne verra la différence et on remarquera moins ton état de fatigue avancé.

hamac

Gaga au rhum

16h a sonné, à cette heure-ci tu étais déjà à 2 grammes au camping de Lacanau ! Sors ton plus beau panneau Happy Hours et organise un apéro de goûter-fin de journée au pôle RH. Ton patron ne se perd jamais dans ce coin et c’est ici que l’apathie de tes collègues règne. Tu seras alors reçu comme un roi ! N’oublie pas ton CD « compilation 100% Carlos » pour créer une ambiance chaleureuse et endiablée. Mais surtout, ne succombes jamais à la dépression solitaire, c’est ce que tu trouveras de pire pour ton moral d’entreprise !

happy hours

Métro-boulot-maillot

A 18h, la journée semble bel et bien sur le point de se clore ! Du moins au bureau, car toi tu n’es qu’aux prémices d’une longue soirée. Passe tout de même devant le bureau de Big Boss pour lui dire au-revoir avec un air on ne peut plus sérieux. Et dès la porte franchie, retire tout vêtement superflu pour renaître de tes cendres. Car nous le savons, tu n’es jamais mieux que dévêtu !

maillot

Ces méthodes pourront ainsi te faire savourer les vacances pendant au moins 4 mois supplémentaires. Alors n’hésite plus !

Share This