Menu

Une source de frustration pour les développeurs

Le Mac App Store n’a pas eu beaucoup de succès récemment parmi les développeurs. Initialement lancé en Janvier 2011, le Mac App Store avait pour but de fournir aux développeurs une plateforme centralisée pour vendre leurs applications, similaire à celle de l’iOS qui a un succès colossal. Cependant, au lieu de faciliter la mise en avant de leurs produits, le Mac App Store s’est révélé être une source de frustration grandissante pour les développeurs.

Résultat : de plus en plus de développeurs le délaissent.

Limitations techniques et bugs

Les sources de frustrations pour les développeurs utilisant l’App Store ont été multiples ces derniers mois. En novembre, un bug dû à un certificat de sécurité a provoqué l’arrêt des téléchargements des applications achetées. Puis, en décembre, Bohemian Coding annonce que la plateforme n’avait plus d’intérêt pour eux. Selon eux, ce bug ainsi qu’un nombre d’autres petits problèmes les ont amenés à prendre la décision de retirer Sketch, leur application de design professionnel, du Mac App Store.

Dans un post de blog, l’entreprise déclara que «la vérification des App prend toujours au moins une semaine, certaines ont des limitations techniques imposées par le règlement du Mac App Store (tels que le sandboxing) brident les innovations que nous souhaitons apporter à Sketch, et la tarification de mises à jour est encore indisponible».

Quelles sont les conséquences ?

Cette fuite des développeurs finira par avoir des conséquences néfastes pour le Mac App Store. Sketch, par exemple, se situait parmi les applications les plus rentables du Store, et avait même obtenu un prix pour son design de la part d’Apple.

La frustration des développeurs est aussi une des raisons majeures qui les pousse à délaisser le  Mac App Store. Selon Scott Kyle, développeur de l’appli Current, «c’est une blague de n’avoir quasiment pas mis à jour le Mac App Store en 5 ans, de n’avoir fait que peu d’efforts pour améliorer certaines limitations telles que le sandboxing, d’ignorer les nouveaux outils existant comme l’app analytics, et de continuer à prendre 30% malgré tout».

Scott n’a pas nécessairement tort. Depuis son lancement en 2011, l’App Store n’a pas vraiment évolué, au regret de nombreux développeurs insatisfaits qui aimeraient qu’Apple y travaille. Si la fuite perdure, Apple n’aura pas le choix et sera bien obligé d’améliorer son App Store.

Source: http://theamericangenius.com/tech-news/developers-leaving-the-app-store/

Appeler
Y aller