La vidéo est actuellement l’un des médias phares en termes de marketing. Bien utilisée, la vidéo peut permettre d’obtenir des résultats largement supérieurs aux campagnes traditionnelles. Cependant, créer une vidéo demande un travail préparatoire et un planning sérieux. Nombre d’outils permettent également de créer et partager des vidéos, toutefois, c’est également une démarche qui peut s’avérer longue et coûteuse.
Savoir éviter les pièges et erreurs communes est un premier pas vers un potentiel succès. Alors est-ce que vous faites ces erreurs ?

Partager sur une seule plateforme

C’est la principale erreur que font la plupart des entreprises, de manière régulière, poster sur une seule plateforme. Au-delà de penser qu’avoir un site web ou une page quelconque et y poster du contenu va suffire à développer la marque ou les ventes, il est temps de considérer que toucher une audience large demande bien plus qu’un simple partage sur une unique plateforme. Bien sûr le miracle de la vidéo “virale” reste possible. Rarement. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de s’attacher à partager et partager encore pour augmenter la diffusion et l’audience potentielle. Partagez sur toutes les plateformes et réseaux pertinents pour maximiser l’engagement.

Un manque de stratégie

Se lancer dans la création de vidéos ne doit pas se faire juste pour faire des vidéos – ou tenter de surfer sur la vague. Sans un minimum de stratégie, une vidéo n’est que cela, une vidéo. Vous devez pouvoir expliciter le pourquoi de manière claire et concise.

Ensuite, il est crucial de bien connaître son audience. Créer du contenu est une première étape. Toutefois, une même audience peut apprécier une forme de contenu et pas une autre. Avant de vous lancer en vidéo, faites des recherches plus poussées sur votre audience et ses préférences.

Au final, pas de stratégie = une perte de temps et d’argent.
Marketing board strategy - video marketing - Webulle blog

Etre trop vendeur

Une règle générale sur les réseaux sociaux implique de promouvoir les autres avant soi-même. Cette règle s’applique, dans un degré moindre, à tout contenu, dont les vidéos. Offrez du conseil, de la valeur, voire, tout simplement, un moment de détente. Mais ne débutez pas par un discours de vente, introduisant une tentative de vente suivie d’un essai de signature de vente.

Apportez de la valeur à votre audience. Il sera toujours temps de vendre ensuite.

Oublier le « call to action »

Il ne faut pas vendre, certes. Cependant, il ne faut pas non plus jeter des bouteilles à la mer sans une lettre à l’intérieur. Toute communication, tout contenu que vous créez doit contenir un CTA (Call to Action), une invitation à agir, pour votre audience, qui va vous permettre de faire un pas vers ces prospects. Il est crucial de pousser votre audience à agir; que ce soit en demandant un partage, en offrant une souscription à une newsletter, etc… .

Toute communication doit pousser une audience à agir – et interagir – avec votre entreprise.

Ne pas optimiser votre vidéo

Après Google, YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus important. Et ils utilisent les metadatas qui accompagnent les vidéos pour y trouver des phrases et mots clés. De fait, il est crucial d’utiliser des mots clés pertinents dans les titres, tags et descriptions.

Cette démarche est à faire également pour Facebook et toute autre plateforme sur laquelle vous postez votre contenu.

Ne pas analyser

Quel que soit le type d’activité que vous lancez, analyser les résulats permet de définir si ce que vous faites fonctionne. Il en va de même pour vos vidéos. Suivez vos résulats et définissez ce qui fonctionne – ou non. YouTube et Facebook ont des outils d’analyses et statistiques intégrés. Vous pouvez aussi utiliser Google Analytics en général. Au-delà du dégré de conversion ou des simples vues, suivre vos statistiques et analyser vos résultats va vous permettre d’adapter voire de changer l’axe de vos vidéos et de travailler votre contenu pour toucher – ou engager – une audience plus large.
 Pour rappel, Rome ne s’est pas faite en un jour. De la même manière, vos vidéos initiales risquent de ne pas être les meilleurs. Cependant, plus vous en ferez et meilleures ces dernières seront. Plus vous porterez attention à vos résultats et votre audience, meilleurs seront vos chiffres. Répétez les efforts pour viser une forme de perfection.

Et en évitant ces erreurs relativement communes, vous aurez déjà fait un pas de plus sur le chemin du succès.

SaveSave

Related Post

Share This