C’est le troisième article que j’écris au sujet des stagiaires.

Le premier parlait de Lola et sa demande de stage au père noël.

Le second celui où je conseille aux étudiants de se tourner vers des indépendants.

Dans ce troisième « opus », je vous dit pourquoi nous ne pouvons plus répondre aux e-mails de demande de stage, et vous parle de cette loi qui vous empêche de trouver un stage.

1 – Webulle et ses stagiaires

Si parler de stagiaires est si important pour moi, c’est que mes développeurs actuels ont commencé à travailler chez Webulle en tant que stagiaires.

Sans eux quand je me suis lancé comme indépendant, je n’aurais jamais pu évoluer vers l’entreprise florissante qu’est notre agence aujourd’hui.

Je veux donc déjà remercier Théo et David qui sont à mes côtés depuis le début, dans les moments difficiles comme dans les bons, merci les mecs.

2 – Pourquoi nous ne pouvons plus répondre aux e-mails de demande de stage

C’était quelque chose qui me tenait à cœur, je m’étais dit que je répondrai à toutes les demandes de stage au moins pour donner quelques conseils et motiver ces étudiants qui ne reçoivent pas beaucoup de réponses.

Mais aujourd’hui, on en reçoit des dizaines par semaine.

Juste dans la journée d’hier deux étudiants se sont même déplacés jusqu’à l’agence pour demander directement.

N’ayant plus le temps j’ai décidé de ne plus répondre aux demandes de stage, voila donc si vous avez postulé chez Webulle, s’il vous plait, ne nous en veuillez pas de ne pas avoir répondu.

3 – Cette loi qui limite le nombre de stagiaires par entreprise

Le cœur de cet article c’est cette limitation du service public

Le nombre de conventions de stage en cours sur une même semaine (du lundi matin au dimanche soir) ne peut pas être supérieur aux quotas suivants :

  • 15 % de l’effectif dans un organisme d’accueil d’au moins 20 salariés,
  • 3 stagiaires maximum si l’effectif est inférieur à 20 salariés.

En gros, 100% des indépendants et quasiment toutes les petites et moyennes entreprises Françaises.

Pourquoi cette décision ?

L’idée est d’éviter qu’une entreprise profite de trop nombreux stagiaires pour ne pas embaucher…

Aux personnes à l’origine de cette loi, je tiens à demander ceci : « Pensez-vous qu’un stagiaire étudiant accomplit le même travail qu’un employé qualifié ? »

Tout est dit.

Cette loi pénalise tout le monde.

Les petites entreprises qui n’ont pas la capacité d’embaucher mais aimeraient bien recevoir plus de stagiaires.

Les étudiants qui soit ne trouvent pas de stage, soit trouvent un stage par défaut…

… et ce stage par défaut, c’est parfois rater sa carrière.

C’est rater la chance de se retrouver dans une entreprise où l’on aurait pu s’épanouir par la suite.

 

Share This